Hospimedia – Le GIP SIB lance une application patient mobile pour les hôpitaux

Le groupement d’intérêt public (GIP) Santé informatique Bretagne (Sib) a organisé du 8 au 10 avril dernier à La Baule la 7e édition des journées de ses adhérents. Cette année, une nouvelle approche a été privilégiée, indique à Hospimedia Baptiste Le Coz, son directeur général adjoint. Le but a été de donner une autre vision du système d’information et de l’approche patient-citoyen. De ce fait, les journées se sont voulues plus philosophiques et anthropologiques. Ces interventions, comme celle du scientifique et écrivain français Joël de Rosnay, ont permis d’aborder le patient des prochaines années et de “donner aux adhérents de la hauteur”, ajoute-t-il. Principalement centrées sur le patient et l’ouverture de l’hôpital sur son écosystème de santé, ces journées ont aussi été l’occasion pour le groupement de présenter ses dernières applications et innovations.

Cette année, le Sib lance un nouveau produit “e-hôpital” avec une première application “e-patient”. Il s’agit d’une application dédiée au patient mobile, précise Baptiste Le Coz, de plus en plus demandée par les établissements de santé. Elle permet d’aborder le système d’information comme une source d’attractivité pour eux. À ce titre, le Sib indique travailler de plus en plus avec les services dédiés aux relations patients. Le CHRU de Lille devrait être le premier établissement à lancer cette application. Le GIP a également présenté son nouveau service : le Sib drive santé. Ce service est un “espace de travail virtuel pour stocker et gérer les documents des professionnels de santé, accessible quel que soit leur lieu d’activité et disponible sur tous supports, ordinateur, smartphone et tablette”, indique-t-il dans un communiqué. Un service que le Sib commercialise depuis début avril. Il permet en outre de sécuriser des pratiques professionnelles déjà en cours dans les établissements, indique Baptiste Le Coz. 

Lors de ces journées, la mise en place des prochains groupements hospitaliers de territoire (GHT) a été discutée. Le Sib indique ne pas avoir attendu le projet de loi de Santé pour s’intéresser à la coopération et faire fonctionner ses produits dans ce cadre. Il cite en exemple le portail coopératif d’appui installé au déploiement de la communauté hospitalière de territoire (CHT) de Vendée. Son dossier patient informatisé (DPI) est aussi adapté aux groupements de territoire, peu importe leur forme, souligne le directeur général adjoint. “Cette tendance de fond à la mutualisation et à la rationalisation, le Sib y est prêt”, relève-t-il.