Responsabilité populationnelle

Selfie Santé : la plateforme de responsabilité populationnelle

La Responsabilité Populationnelle, promue par la FHF, amène une nouvelle conception de la prise en charge de la santé d’une population, orientée prévention. Elle vise un triple objectif : une meilleure santé, une meilleure prise en charge, au meilleur coût.

Selfie Santé est une plateforme de service développée par le SIB à destination des acteurs de la Responsabilité Populationnelle. Elle permet de mettre en évidence la population concernée par une maladie, et aide à les maintenir en bonne santé. Nous passons d’une médecine curative à une médecine préventive, et le tout sur une application native FHIR (standard d’interopérabilité santé).

L’enjeu pour les territoires d’expérimentation est :

  • de définir une pathologie à traiter sur leur territoire,
  • d’ identifier les individus qui sont concernés par cette pathologie
  • et de définir, pour chaque profil, les actions et acteurs à mobiliser pour maintenir les gens en santé ( et à terme donc de faire des économies).

Une plateforme intéropérable

FHIR est un standard d’interopérabilité basé sur le concept d’échange de données et ressources entre des systèmes hétérogènes. FHIR spécifie un ensemble de ressources administratives, médicales et d’infrastructures et utilise les technologies du web adaptées aux équipements mobiles (smartphones, tablettes) et aux architectures en cloud.

Selfie Santé est de niveau 5 FHIR. C’est une plateforme centralisatrice, avec une forte couverture métier et un fort besoin d’interopérabilité  (DMP, LGC, SIH,…). Elle utilisera près de la moitié des ressources FHIR existante.

La responsabilité populationnelle, qu’est-ce que c’est ?

L’enjeu de la responsabilité populationnelle est l’anticipation et la prévention.

Au niveau national, la FHF pilote un projet d’expérimentation avec 5 territoires : Le Douaisis, l’Aube-Sézannais, la Haute-Saônne, les Deux-Sévres et la Cornouaille. La FHF a mis au point des algorithmes de profilage d’un bassin de population sur 2 pathologies : le diabète de type 2 et l’insuffisance cardiaque. L’objectif est de mettre en évidence la population potentiellement concernée par une maladie et de la maintenir en bonne santé.

Une fois que ce constat est fait, et il s’agit d’aller à rencontre de cette population, pour les sensibiliser et de proposer des dépistages, par exemple des tests glycémiques pour le diabète

Sur cet axe prévention, Selfie Santé propose des questionnaires d’auto diagnostic, afin que le citoyen puisse évaluer son risque, soit en répondant au questionnaire lui-même, soit en étant accompagné.

Enfin, dernier axe : la coordination de l’ensemble des actions de suivi de ces cohortes. Ce sont des outils qui n’existent pas ou peu en France, qui doivent manipuler de grandes quantités de données, et être très simples car les utilisateurs seront nombreux et variés. Avec un enjeu fort, bien évidemment , d’intégration entre SI.

responsabilité populationelle selfie santé SIB

La Responsabilité populationnelle au service du territoire Niortais

Depuis mi-novembre, une expérimentation de Selfie Santé a été mise en place pour les Deux-Sèvres

Cette solution est développée en FHIR afin d’être complétement interopérable. Plusieurs outils ont été mis en place :

  • Un questionnaire grand public pour évaluer son risque de développer un diabète de type 2 ou une insuffisance cardiaque. Les habitants du niortais peuvent laisser leurs coordonnées pour être recontactés.
  • Des affiches ont été distribuées dans les cabinets médicaux, pharmacie, revue locale… avec un QRcode permettant d’accéder aux questionnaires..
  • Un outil de suivi, destiné aux professionnels de santé et acteurs de la prévention, permet de visualiser et tracer les actions pour les citoyens/patients qui sont inscrits.

mceclip1 - 2022-01-07 18h04m47s.

 

mceclip0 - 2022-01-07 18h04m01s

Karine-morin

” La responsabilité populationnelle est un principe d’action universelle dans lequel s’engagent les acteurs de santé pour l’ensemble d’une population, dans une logique de prise en charge partagée (ville- hôpital), et valorisant la prévention. Les déterminants de la santé publique ne dépendent pas exclusivement de l’accès à une offre de soins, mais aussi de facteurs permettant une réelle prévention (activité physique régulière, alimentation équilibrée…). Certaines pathologies sont évitables. La responsabilité populationnelle vise un triple objectif : une meilleure santé, une meilleure prise en charge, au meilleur coût.”

Karine MORIN, Directrice adjointe aux affaires générales et médicales du Centre Hospitalier de Niort.

CDA

” La responsabilité populationnelle dépasse les enjeux « habituels » du SI curatif au sein de l’hôpital, en mettant en place un dispositif de prévention concernant à la fois des patients et des citoyens. Ce sont des données et des utilisateurs différents, et pourtant les outils proposés doivent rester proches, connectés et interopérables avec l’existant. De ce fait, nous avons très vite fait le choix du standard d’interopérabilité FHIR et travaillons de concert avec l’ANS sur le sujet. Prévenir plutôt que guérir positionne ces solutions en véritables outils d’aide à la décarbonation de la santé en limitant le recours à l’offre de santé curative dont l’empreinte environnementale est beaucoup plus importante

Claudie DAVID, Directrice de l’Innovation

Contactez-nous pour plus d’informations

    Je souhaite être recontacté au sujet de Selfie Santé, la plateforme de responsabilité populationnelle