sillage-psychitrie-chgr

#mardisdusib | Les moments forts : Sillage Psychiatrie

Le 29 juin, les Mardis du SIB se sont intéressés au dossier patient informatisé (DPI) Sillage Psychiatrie, le DPI dédié aux établissements publics de santé mentale (EPSM) et aux services psychiatriques hospitaliers.

Le retour d’expérience de ce 8ème atelier a été celui du Centre Hospitalier Guillaume Régnier, le 5ème plus important EPSM de France. Le CHGR a fait un retour complet sur le projet, de la démarche participative mise en place pour sélectionner la solution jusqu’aux détails sur l’organisation du déploiement de cette nouvelle solution qui, en avril 2022, sera utilisée par 2500 professionnels de santé !

Sillage Psychiatrie, qu’est-ce que c’est ?

Nativement intégré au DPI Sillage, Sillage Psychiatrie permet de tracer tous les éléments de prise en charge d’un patient suivi en psychiatrie (EPSM ou service psychiatrique d’un hôpital).
Sillage Psychiatrie bénéficie de l’ensemble des fonctionnalités de Sillage : gestion des médecins, recueil de données, production bureautique, gestion des rendez-vous et agenda patient, cahier de prescription, plan de soins, recueil des actes et du PMSI, échanges avec l’extérieur (messagerie sécurisée, DMP…)… et propose des fonctions spécifiques nécessaires à la bonne gestion du suivi psychiatrique : gestion des données spécifiques (centre psychologique de rattachement, mode légal de soins, …), recueil des observations, saisie de l’activité (EDGAR), cotation de la dépendance (AVQ), synthèse du suivi psychiatrique, gestion des NAP.

 La gestion du parcours patient

S’appuyant sur la composante multi-entités juridiques du DPI, Sillage Psychiatrie met en place des parcours patient et les trace totalement dans le dossier du patient, que la prise en charge soit faite dans un Centre Médico Psychologique (CMP) ou à l’hôpital. Sillage fait notamment le lien entre la médecine de ville et l’hôpital.

Sillage est un entrepôt unique de données et de partage de données médicales du patient, où on retrouve toute la synthèse de son suivi en psychiatrie

Ludovic DESBORDES, Responsable de l’offre médicale

sillage psychiatrie avec le CHGR

Les apports de Sillage Psychiatrie

  • Sécurisation de la prise en charge du patient, interopérabilité avec toute plateforme territoriale ou nationale (DMP, espace numérique de santé…).
  • Conformité à la feuille de route « accélérer le virage numérique en santé » dont l’identifiant national de santé (INS)
  • Respect de tout le réglementaire et conformité vis-à-vis de l’ensemble des demandes faites par les instances.

Pourquoi le CHGR a choisi de déployer Sillage ?

Patrick RANNOU, Responsable du service informatique est revenu sur le choix du DPI Sillage : “L’ancien DPI du CHGR n’était plus en capacité de s’adapter aux nouveaux besoins pour l’évolution des prises en charge des patients. Nous nous sommes donc lancés dans un projet de renouvellement de notre dossier patient en étudiant les différentes solutions du marché.”
Pour cette première étape du renouvellement de DPI, qui a constitué un premier projet à part entière, le CHGR a eu la volonté d’associer largement les utilisateurs au choix de leur futur outil de travail. Des groupes de travail ont été constitué et un recueil des besoins a été réalisé auprès de 150 professionnels de santé volontaires.
Deux éditeurs se sont détachés dont le SIB. Le CHGR a donc demandé de réaliser une démonstration/présentation selon un scénario imposé par l’établissement aux 90 professionnels qui faisaient partie des groupes de travail.On voulait que le choix se fasse par les utilisateurs.

90 professionnels ont participé à ces démonstrations et étaient chargés d’évaluer l’adéquation des solutions présentées par rapport à leurs besoins. Dans cette analyse, quatre grandes thématiques ont été prises en compte. Et sur chacune, on analysait d’une part les fonctionnalités et d’autre part l’ergonomie. On considère que l’ergonomie est un aspect très important pour les utilisateurs, afin qu’ils ne perdent pas de temps avec de multiples clics, et des actions trop complexes.  Suite à cette étape qui était la principale étape de choix, dans tout le processus, le SIB est arrivé en tête sur 3 des 4 thématiques, à la fois sur la partie fonctionnelle et ergonomique [même si les écarts étaient assez faibles […] le SIB se dégageait de manière assez nette.

Patrick RANNOU, Responsable informatique du CH Guillaume Régnier

Le déploiement en mode « big bang »

Ce choix n’a pas été facile pour nous, mais on va dire que c’est la moins mauvaise solution. La difficulté, c’est qu’on avait déjà un DPI déployé sur l’ensemble de l’établissement qui entraine des contraintes de remontées d’activité tous les trimestres (Recueil d’Information Médicalisé en Psychiatrie). On voulait donc un démarrage qui coïncide avec un début de trimestre (…) c’est pourquoi on a fait le choix de passer du jour au lendemain à un nouvel outil

Chrystele Bonnaud, cheffe de projet « changement du dossier patient » du CH Guillaume Régnier

Comment s’est fait la formation des utilisateurs finaux ?

Pour éviter le présentiel pour 2000 personnes et gagner du temps, le Centre Hospitalier Guillaume Régnier a investi durablement dans l’acquisition et la mise ne place d’une plateforme LMS (Learning Management System).

On avait des contraintes, donc le e-Learning ça réponds vraiment aux contraintes. La crainte c’était d’éviter d’avoir 2000 personnes en présentielles. Nous sommes donc partis sur un projet d’E-Learning parce que ça répond à nos besoins et permet de suivre l’évolution de la formation et d’avoir en un temps contraint le personnel formé

Chrystele Bonnaud, cheffe de projet « changement du dossier patient » du CH Guillaume Régnier

Ce retour vous intéresse ? Vous souhaiteriez pouvoir visionner l’ensemble de l’atelier ?

Nous mettons à la disposition de nos adhérents et clients le replay des webinaires des mardis du SIB. Merci de remplir le formulaire pour recevoir les informations pour y accéder.